Une année avec Sigrun - #Sombareview2018

Une rencontre qui a transformé ma vie

Avant Somba - 2015 - 2017

volkan-olmez-523-unsplash.jpg

Maladie - Vision - Espoir - Désespoir

Il y a 3 ans je souffrais du fait de me sentir inutile et de me sentir vieillir. Je n'aimais pas mon travail, les enfants devenaient grands et je ne voyais pas d'avenir.

Je suis tombée malade en janvier 2015 . Je ne me suis même pas rendue compte que j'étais malade. Le premier jours, où je ne suis pas retourné au travail, j'étais juste en colère, mais le 3è jours, quand je pensais pouvoir y retourner, je me suis effondré en larme. Je suis allée chez le docteur, et je ne savais même pas lui raconter ce qui m'arrivais, tellement je pleurais. Elle m'a mis 1 mois en congé. Le médecin du travail et venu à l'improviste à la maison et, comme j'étais en pyjama et je ne voulais pas que les enfants entendent ce qui se passe, j'ai parlé à voix basse. Peut-être il a pensé que j'étais folle??? Mais après un mois, j'aurais du retourner au travail. Alors que j'avais eu une bouffée d'air, rien qu'à l'idée de ne pas devoir aller au bureau, la semaine avant le retour, je recommençais à pleurer - en cachette. Et le docteur a rajouté un mois. En avril, je suis retourné au bureau, avec des pieds de plomb, des pierres au ventre, la poitrine serrée, les bras et la tête lourde. Mais je me suis dit: "courage Gudrun, tu as de la chance qu'il veulent encore bien de toi ici".....!!! Et là, j'ai vu la personne passé, qui m'avait harcelé et j'ai failli vomir.

organ.jpg

Je me suis enfuis, je suis allée jusqu'au prochain parc et j'ai appelé mon mari - en pleurant. Il m'a dit: "Gudrun, mais qu'est-ce qui t'arrive? Je ne t'ai jamais vu comme ça!" J'étais anéanti, moi qui avait toujours tout assumé, qui était restée debout, même après un divorce désastreux. Je suis allée chez le médecin conseil, il m'a remis en maladie. Là, je suis tombée encore plus bas, car je ne me reconnaissais plus, je ne me faisais plus aucune confiance. Qu'allais-je devenir? Si mon employeur allaient me mettre en invalidité il allait dorénavant avoir un droit de regard sur toutes mes activités. Je n'aurais même pas eu le droit de donner des cours de danse, d'ailleurs, depuis janvier je ne les donnait pas - et c'était ma bouée de sauvetage qu'on m'avais enlevé. Je me noyais.

Détruite, je suis allé chez le psy - à qui je n'avais rien raconté de tout ça jusqu'ici - j'avais été le voir parce que mon compagnon trouvait que je ne savais pas mettre des limites à mes enfants et qu'il fallait que j’apprenne ça...... - et en pleurant je lui ai demandé de l'aide. Il m'a demandé: "Gudrun, tu as besoin de combien de temps?" - j'ai répondu "3 mois" et il me les a donné. Mon travail m'a foutu la paix, à partir de ce moment là. 

Et là, j'ai compris qu'il me restait 3 mois, pour ENFIN m'occuper de moi, de ma vie, de mon avenir. 

"Par hasard" j'ai vu une pub sur FB pour un congrès de Ursula-Maria Lang, qui formait les gens à aider d'autre à trouver leur mission de vie. Je l'ai contactée pour suivre sa formation et changer de profession. Elle m'a dit: "Si vous voulais faire cette formation, nous devons d'abord voir, si c'est votre mission de vie" et j'ai acheté mon tout premier coaching 3000€. Effrayant, trouvais-je. Je n'avais jamais investi autant d'argent en moi-même. 

logo.png
Dessin de ma vision

Dessin de ma vision

A la fin de ce coaching, j'ai eu pendant 2 heures une vision d'un rituel chamanique de guérison. La dame m'a demandé de lui présenter ma mission de vie, et c'était évident: la Shandora était née. Il m'a fallu 6 mois, pour développer ma méthode et en avril l'année d'après j'ai commencé à enseigner ma méthode. Oui, entre temps j'étais retourné au travail à mi-temps, le coeur léger, mon âme rempli d'espoir que j'allais pouvoir vivre de ma mission de vie rapidement.

En avril 2016 j'ai investi autour de 4000€ dans un programme de marketing et le développement de mon site web. Il fallait être visible et apprendre à vendre mes cours.

2 ans plus tard voici le résultat désastreux: tout ce que j'avais fait en ligne était gratuit (quelques challenge, quelques webinaires timides, jamais rien vendu) et mes cours désespérément vide. Je ne sais pas te dire comment on se sent quand on est devant une salle vide et qu'on doit  payer la location. En réalité j'ai fait toutes les erreurs possibles: le programme de marketing que j'avais acheté n'était probablement pas mauvais en soi, mais je

  • n'étais pas soutenu,

  • personne ne me disait que j'avais mis le chariot devant les boeufs,

  • personne ne me remontait le moral,

  • personne ne me redonnait confiance en moi,

  • personne ne m'encourageait de poser les questions,

  • personne ne me disait que je n'étais pas nulle ,

  • personne ne m'a aidé à croire en moi - ohhhh ça, c'est la maladie du débutant!! Tu la connais: ton entourage directe te dis: "Arrette de rêver? Mais enfin qu'est-ce que tu t'imagines? Qui voudra acheter ce que tu fais? Ca n'intéresse quasi personne et en tous les cas, personne a enfin de dépenser de l'argent pour ça"   ou bien "mais tout le monde fait ça - c'est trop tard" 



La magie de Sigrun et Somba

Decembre 2017: je dois recommencer à travailler à plein temps, car mes économies se vident. A nouveau au bord du désespoir! J'avais vu une personne parler de Sigrun et je m'étais inscrite à ses 12 Masterclass entre Noël et l'Epiphanie. Je les regardaient parfois la nuit, car on était pari en famille ! Et en 12 Masterclass, j'apprenais plus qu'en 2 ans avec l'autre programme, surtout je comprenais mes erreurs et avant tout la force de Sigrun:

Somba ouvre ses portes du 18 au 23 janvier 2019.  Join now!

Somba ouvre ses portes du 18 au 23 janvier 2019. Join now!

  • celle de me redonner l'espoir,

  • celle de toujours élever les gens avec qui elle travaille

  • celle d'avoir la clarté infaillible d'une business woman avec une énorme expérience

  • j'aimais le fait qu'elle était si directe - elle avait l'air tellement sur d'elle et authentique

  • j'adorais qu'elle ne promettais pas le succès "over night" et qu'elle disait qu'il fallait travailler

  • elle m'inspirait confiance

et j'ai acheté Somba fin janvier 2018.



A partir de ce moment-là la vapeur s'est inversé dans ma vie. Alors qu'avant je m'étais concentré sur ce que je voulais éviter et j'avais travailler comme une acharnée quasi seule dans mon coin, j'ai rejoins la communauté des Sombasisters le 11 janv. 2018 à 21:14! 

Je ne peux pas te décrire l'immense joie, le soulagement, le fait de savoir, que oui - JE L'AI FAIT - j'ai osé encore une fois, investir en moi, en ma passion et prendre le risque. Mais mon cœur il faisait des bonds, il était à 100% d'accord.

Voici la mind-map de toutes mes passions

Voici la mind-map de toutes mes passions

Wouw, le contenu de Somba, était époustouflant! Première chose que j'ai faite: me désabonner de TOUT les mails marketing d'autre coachs. Plus besoin de rien d'autre que Sigrun, les Sombasisters et Somba. Quelle soulagement!

En février je fais le cours dans Somba: "Passion-o-thon" . GENIALISSIME! Fin février j'avais trouvé: ma passion, mon client idéale, mon idée de business! 

Je postule pour le premier "Hot-seat" avec Sigrun. J'avais tellement le trac. Mais ce qu'elle me conseille, fait tellement de sens. Début mars, elle donne une Masterclass et nous apprends comment avoir nos premiers clients. Elle nous demande de faire un "100 free coaching sessions"- challenge. J'applique et BINGO: j'ai mon tout premier client payant! 590€ pour un coaching de deux mois. J'avais eu 15è entretiens tellement touchants avant de tomber sur cette dame, qui voulait travailler avec moi. Quand j'ai dit le prix, je me suis effrayée moi-même. Mais Sigrun avait dit "There is a client for every price" et elle m'a fait faire un calcul pour savoir combien je devais demandé. Quand j'ai écris mon premier email de confirmation et quand j'ai vu cet argent , j'ai pleuré de joie. Je ne m'étais JAMAIS senti autant valorisée. Même si j'ai accompagné les femmes pendant 25 ans, et que certaines m'ont dit que mes cours ont transformé leur vie à tout jamais, même si une femme m'a dit que j'avais sauvé sa vie, je n'étais toujours pas capable de reconnaître ma valeur. 

Si Sigrun n'avais pas été là, lors de ce hotseat, en train de me coacher, de m'encourager et de CROIRE EN MOI, jamais j'aurais pu faire ce pas. 

sombareview mastercalss email.JPG



Le 12 mars , je reçois un email, où Sigrun me mentionne : 

reponse sigrun.JPG

je la remercie et elle me répond:





Quand ça t'arrive, je peux te dire que ton estime de soi fait un énorme bond en avant. J'étais over happy!

Puis est arrivé un coup dur au travail, qui m'a mis un énorme doute. Mi-avril 2018, j'étais à nouveau sur le seuil de me dire, jamais je ne dépasserais cet obstacle. Je n'en dormais pas la nuit. J'étais morte de trouille. 

Le 18 avril à 15h,  le 2è hotseat. Je m'en rappelle comme hier! Je dis à Sigrun: "I don't have a particular question this time, but I know, that your advice is always very precious. I have this problem...... and it got me completly froozen during 6 weeks. 


“I am scared, and I don't know what to do"


et Sigrun m'a juste demandé "What does your gut tell you?" et sans réfléchir , je lui ai dit "Leave my job". Et elle m'a dit: "Ok, and then?" moi: "In September" elle "ok, so what do you expect from me? Do you ask me for permission?" 

Ce jour-là, j'ai introduit dans le système au travail, ma démission pour le 1er septembre. Je n'y crois pas vraiment et je ne signe pas. En réalité, je suis toujours encore effrayée et je ne vois pas comment je peux m'en sortir. Je procrastine, j'étudie les modules dans Somba, je peaufine mon site web.... je m'en veux un peu aussi que j'avance pas aussi vite que je veux.

20180929_110123.jpg

Heureusement que j'ai mes binômes: Hellen, professeur de Chi-Gong en Irlande, Claudia, professeur de yoga en Suisse et en Inde et Barbara, professeur de danse au Danemark. On s'appelle régulièrement et on s'entre-aide et on s'encourage. Quasi tous les jours je jette un coup d’œil dans notre groupe sur Facebook et participe aux succès , mais aussi aux questions, peurs et doutes des autres. Je ne me sens pas seule et je sais que Sigrun ne nous laisse pas tomber. Quelle différence avec les 2 ans auparavant!

Et puis les choses s'accélèrent: fin juin, alors que j'étais en train de préparer le départ pour les vacances, Sigrun lance la Summerschool: 

celles qui participent ont deux semaines: "Come up with an idea, figure ou 4 modules, do publicity and launch your first free online course" BOOM!!! Je participe. Je n'y crois pas, car j'étais en plein partance, mais j'avais appris à faire confiance en Sigrun et finalement, c'était l'occasion de sortir de ma léthargie.
 

Le lundi 4 juillet 2018, mon tout premier cours "La magie d'être une femme" commence. Je suis assise sur une chaise de camping, mon téléphone mobile sur la table, une feuille devant moi et je donne mon premier module. 57 femmes sont dans le groupe et la magie commence! 

Sigrun est avec nous. Elle partage partout ses SOMBAS qui font une Summerschool. Il y en a 120!!! Et elle nous donne un énorme coup de pouces, elle nous fait une énorme publicité. Je suis aux anges.  Cette énergie du groupe, où tout le monde participe à cette aventure est enivrante. Sigrun répond à toutes nos questions et elle fait en tout 10 Masterclass, où elle nous explique quoi faire, pas à pas. (D'ailleurs ces 10 Masterclass, c'est ce qui se trouvent maintenant dans Somba, accessible pour tous.).


 Quand on cherche #Sombasummerschool sur le net, on trouve beaucoup de résultats. Fais l'essais!
Cette expérience a totalement embelli mes vacances. Il y avait une vraie magie qui se passait dans le groupe, les femmes expérimentaient des synchronicités et une sororité que je n'avais jamais cru possible sur le net. Le soir, au lit, je commentais tous les postes dans le groupe, le vendredi je donnais une séance Q/R en direct et tous les lundi le prochain module. Incroyable!

Regarde ce podcast, où Sigrun m'interview sur cette Summerschool que j'ai donné depuis les vacances:

Après la Summerschool, les participantes débordent de gratitude et je reçois des témoignages que me propulse littéralement dans un état de grâce. Mon coeur est remplir de gratitude, de plénitude et d'un sentiment d'accomplissement, que je n'ai jamais eu dans ma vie. Voici ces témoignages 

Quitter la cage doré

oiseau cage.jpg

Et puis le 15 août, je reçois cette lettre de mon employeur qui m'interdit d'avoir une activité si je ne me remets pas à travailler à 100%. Je me rappelle de ce jour. J'ai ouvert la fenêtre, je me suis tenue debout devant cette vue sur la station Delta à Bruxelles, j'ai vu le tram passer et j'ai senti une incroyable paix. J'avais cette image devant les yeux et j'ai démissionné sur le champs

Quelque jours plus tard, Sigrun propose son programme avancé Somba Momentum et sans réfléchis, je rejoins ce programme, parce que je sais que c'est mon chemin. Si Sigrun est capable de m'offrir - de part son initiative - ce que je venais de sentir après la Summerschool, alors je sais, qu'elle peut m'amener au delà de toute espérance. 

Le 1er septembre 2018 je commence ma vie en tant qu'entrepreneuse avec une ivresse de vivre, un sentiment de liberté, de responsabilité et une vague d'énergie jamais connue. 




Dans une des weekly office hours, je demande à Sigrun, comment je peux parler de Somba, comment faire savoir ce que je vis, grâce à son programme . Sigrun me dit, que je peux postuler pour intégrer son groupe privilégié d'affiliés. Je ne crois pas mes oreilles! Bien sur je postule et JE SUIS PRISE. Dorénavant, j'ai le droit officiel de faire connaître Sigrun et Somba dans le monde francophone! Somba rouvre ses porte fin septembre et je m'applique à fond, dans mon premier launch. Je suis les modules dans Somba et ... j'en fais trop. Après 3 semaines, je commence à m’inquiéter de ma santé. Je suis tellement over enthousiaste que je vais dormir vers 3h du mat et le matin je suis debout à 8h, ne sachant plus dormir. J'en parle dans le groupe et Martin (le mari de Sigrun) me dit:

“Gudrun , you are on fire!”

Boom! Au lieu de me sentir au bout du burn-out, je me sens maintenant brûler de passion et mon énergie revient quadruplé. Un simple mot, et ça change complètement mon ressenti. 

Mais , bien sur, je n'ai aucune idée, comment lancer un produit. D'abord j’assomme totalement ma mailing liste: ils reçoivent quelque chose comme 30 emails en 3 semaines. Lol!! Des emails concernant mes cours de danse, concernant mes soins énergétiques, concernant mon coaching de groupe apèrs la Summerschool - ah et by the way une 20è d'email sur Sigrun, sur Somba, sur le business en ligne....!! Ici je dois dire un énorme merci à toute celles qui sont resté fidèles. Depuis lors j'ai appris à organiser ma liste et savoir qui a envie d'être au courant de quoi. 

Le lancement de Somba étant fini, je prends l'avion direction Zurich pour 2 jours avec Sigrun - c'est le cadeau qu'elle nous donne quand on rejoint Somba. 2 jours de Masterminding, de conférences hautement intéressant non seulement de Sigrun, mais aussi des membres de Somba qui témoignent de leur succès, d'une personne qui nous explique comment faire un Tedtalk, une autre spécialiste de LinkedIn. On a dansé ensemble, eu droit à un lunch succent à midi, un repas délicieux le soir un goûter entre temps à l'hôtel Crown Plaza à Zurich. La classe!!! Voir toutes ces femmes, que j'avais fréquenté dans le groupe virtuellement, les prendre dans les bras, c'était un sentiment comme rentrer à la maison, avoir trouvé une nouvelle famille - et pas n'importe quelle famille, je dirai. Parmis les personnes rencontré: Chérine Kurdi du Liban (s'occupe du féminin comme moi), Mojca (notre peintre rising start), Nina Dreissler-Mach (connue comme Dating-doctor), Katrin Hill (l'experte en Allemagne pour Facebook) , Claudia Shandari et Barbara (danseuses comme moi), mon groupe de Masterminders, mon groupe d'affiliés et beaucoup d'autre. A la fin de ses deux jours je suis totalement heureuse et à plat, tellement c'était intense à nouveau.

My Somba Momentum Masterminder: Claudia, Eva, Selina, Jamie & me

My Somba Momentum Masterminder: Claudia, Eva, Selina, Jamie & me

De retour, je récupère pendant une semaine et je me lance dans le "Sprint". Dans Somba Momentum, on fonctionne avec des "sprints", c.à.d. Sigrun nous lance des défits sur une durée spécifié, toutes celles qui veulent participent et on expériment à nouveau cette synergie de groupe qui fait la même chose. En plus , nous avons une réunion par semaine avec nos Masterminders. Ce sont 6 femmes qui se rencontre sur Zoom pour parler de leur business, s'engager mutuellement sur quoi elles travaillent actuellement. Un brainstorming, des amitiés, un soutient inimaginable! Que je suis contente d'avoir rejoint ce programme. Bien sur, je suis toujours dans Somba, j'ai accès à tout, mais ici c'est un grand plus. Nous avons 2 Mastermind avec Sigrun par mois, 2 supportcall avec son team, et un support direct dans le groupe séparé FB. 

 

Le premier sprint, c'est pour lancer notre premier cours en ligne payant. Chose dite, chose faite: fin octobre j'organise un challenge avec 500!!!! participantes sur "La confiance en soi avec l'intuition féminine", je donne un webinaire sur les "5 piliers de la confiance en soi" avec 40 participantes. Le 7 novembre, commence mon tout premier cours en ligne payant, avec 8 braves participantes, qui s'avèrent des femmes extraordinaires, courageuses et hautement motivées et inspirantes. Je passe un mois avec elle, et à nouveau, je reçois plein de témoignages qui me fondent mon coeur. 

J'avoue, que j'avais rêvé d'avoir 50 participantes dans mon cours .... mais comme Sigrun dit: se construire un business en ligne, ça prend du temps. Elle est fière de nous, pour chaque pas qui nous fait avancer. Je me sens encouragée et totalement inspirée. 

follow your dreams 2.PNG

La cerise sur le gâteau, c'est que ces femmes qui ont fait mon cours "La magie d'être une femme" et qui ont ainsi travaillé sur leur confiance en elle, sur la puissance féminine et leur intuition ont fait l'expérience d'une sororité et ont vécu des synchronicités qu'elle n'ont jamais expérimenté auparavant dans leur vie. Du coup, leur créativité s'est réveillé et elle sont devenue des porteuses de projet. C'est ainsi que juste après que le cours soit fini, j'ai commencé à les aider à se lancer avec leur projets. Quel comble du bonheur!

 

Mais, en décembre, c'est le grand vide pour moi. Que offrir à mes clients? Sigrun, nous lance un défit: gagner 100.000€ en un mois. Elle nous pousse à réfléchir, ce qu'on pourrait offrir pour gagner cette somme. Moi, ça me rend littéralement malade. Je me sens à nouveau insignifiante, incapable, pas à la hauteur. Dans un post dans le groupe, je demande à Sigrun : j’expérimente à nouveau un creux, je ne me sens pas à la hauteur. Quand est-ce que ces montagnes russes vont s'arreter? Elle réponds:

"Ce que tu expérimentes, c'est le plafond de verre”,

dont j'ai parlé à Zurich. Et attends Gudrun: j'avais noté aussi: "overperforming is a sign of lack of confidence" . Et by the way, les rollercoaster, ça ne s'arrete jamais, seulement à un certain point, tu apprends à surfer sur les vagues et à t'amuser" - ok!!! C'est ça le secret! Je me sens tellement mieux. Révélation du jour: moi qui avait toujours voulu faire du surf - voilà que je suis en train de devenir une surfeuse de la vie. Ok, ça me va!

Je lui dis à Sigrun, qu'avec la danse, je ne vois pas comment je pourrais demander d'autre prix et que je pense que les gens ne comprendrons pas l'importance de mon travail. Elle se "fâche" presque avec moi et me donne comme devoir, de chercher sur Google ce qui se fait autour du thème du féminin sacré. Excellent. Je n'avais jamais eu l'idée d'aller voir la "concurrence". Et là, c'est la surprise. Je vois une dizaine de superbe sites web et de femmes qui enseignent comme moi, la connexion au féminin sacré et elle ont plein de clients, plein de témoignages, et apparemment les personnes sont prêts à s'investir et à investir dans ce travail. 

Moneymindset

A partir de fin décembre, on trouve sur mon site web trois paquet de coaching, dont un pour 2500€. Alors que cela m'effrayait , et je n'osais le dire à personne, d'autre personnes dans notre groupe était arrivés au but fixé par Sigrun déjà début décembre. Elles avaient osé relever le challenge. Une personne était spécialement impressionnante, Elisabeth. Au même stade que moi, en ce qui concerne la taille de sa mailing liste - elle apprend aux femmes de dire non - elle a mis un package sur un an d'une valeur de 10.000€ sur son site et il y a deux personnes qui lui ont acheté ce package, voulant absolument travailler avec elle. 

Fin de l'année 2018, alors que je regardais les 12 Masterclass de Sigrun et que je guidais un petit groupe de femmes à travers mon deuxième cours en ligne payant: les 12 nuits de Yule, j'ai compris: il ne s'agissait pas de la somme qui était écrite sur mon site web, mais la valeur que cela représente pour la vie de la personne que j’aide.


 
 

Comment mettre un prix sur ceci: le bénéfice que j'offre à une femme qui retrouve sa joie de vivre, le bonheur d'être une femme, la magie de l'intuition féminine, la connexion à sa vérité intérieure, la confiance en elle pour s’affirmer dans la vie, le courage de franchir les étapes pour avancer, la créativité naturelle qui reviens avec le sentiment d’être utile et finalement, le fait de devenir une porteuse de projet à son tour. Ce chemin, qui mène vers la liberté d’être elle même et de créer la vie de ses rêves ensemble dans une vraie sororité.

 

Je suis profondément reconnaissante à Sigrun pour m'avoir appris tant de chose, pour me pousser quand j'hésite, pour m'encourager quand j'ai peur, pour croire en mois, quand je suis remplie de doutes, pour m'élever et me valoriser, quand je me sens insignifiante, pour me donner une vision alors que je suis dans le brouillard. Oui, elle m'a appris aussi toute la technique, et je suis loin d'avoir fini d'apprendre, mais

Le cadeau le plus important qu'elle m'a offert - et qui n'a pas de prix - c'est de

Me permettre d'oser vivre ma mission de vie et de l'offrir au monde.



Somba ferme ses portes le mercredi 23 janvier à 22h!

D'autre effets indirects:

  • mon mari m'a répondu à ma question ce qu'il trouvait changé chez moi depuis un an. Il m'a dit qu'il me trouvait rajeuni :-)

  • j'ai enfin trouvé mon corps de rêve, et j'ai perdu 7 kg avec Claudia Prenner, qui avait tenue sa Summerschool en juillet sur la cure HCG et que j'ai suivi

  • j'ai pris le gouvernail de mon bateau de vie

  • quand je tombe, je me relève plus vite

  • mon anglais s'est super amélioré

  • j'adore le rouge

Our deepest fear is not that we are inadequate. Our deepest fear is that we are powerful beyond measure. It is our light, not our darkness that most frightens us. We ask ourselves, Who am I to be brilliant, gorgeous, talented, and fabulous? Actually, who are you not to be? You are a child of God. Your playing small does not serve the world. There is nothing enlightened about shrinking so that other people will not feel insecure around you. We are all meant to shine, as children do. We were born to make manifest the glory of God that is within us. It is not just in some of us; it is in everyone and as we let our own light shine, we unconsciously give others permission to do the same. As we are liberated from our own fear, our presence automatically liberates others
— Marianne Williamson

Written with my heart full of thankfullness for Sigrun, her husband and her team <3.

I also thank my husband, for his patience, my daughter , Muriel and son Benjamin, who supported me , cherred me up, believed in me and often had dinner without me, cooked, when I was busy on the computer, and did not make noise, when I was registring some video on Facebook.

I thank ALL my lovely Shandorasisters ,Sombasisters and Porteuses de projet, especially my very dear buddies: Anne, Susanne, Marion, Swantje, Hellen & Claudia, as well as my fantastic SombaMomentum-Masterminders: Claudia, Eva, Selina, Sif, Andrina, Jaimy.

2018 was my best year ever - my heart filled up so many times with joy and greatfulness. I cried, when listening to my clients, telling me how my courses changed their lives. I do still have a difficult time to imagine that all this is possible and I believe with the help of Sigrun, my sisters , family and lovely clients, 2019 will be amazing.